Virgile Fraisse

SEA-ME-WE_première partie_Scribbles and Broken Line (2015)_snap

Virgile Fraisse

#lesréalisateurs2016 à Nantes

Né en 1990 à Paris, vit et travaille à Paris.

En écho à la démarche de l’anthropologue, le travail de Virgile Fraisse investit, par le film et l’installation, les protocoles de communication. Se faisant critique de stratégies néo-libérales, les films examinent les influences culturelles des relations transcontinentales ; par exemple, par l’image du déploiement d’un câble de fibre optique sous-marin (SEA-ME-WE, 2015), ou encore par la mécanique d’extension et d’absorption des modèles occidentaux (comme dans Situations Suivantes, 2014, par le processus d’américanisation de communautés sud-africaines). Dès lors, comment saisir les possibilités de contrer la colonisation des flux de circulation des images ?

Avec le soutien des réalisateurs à Nantes, Virgile Fraisse réalise la troisième partie du projet SEA-ME-WE met en relation un groupe de scénaristes avec la compagnie de télécommunication indienne TATA à Bombay. Il s’agit d’aller travailler in situ à la construction d’une comédie à partir de témoignages récoltés, des employés de bureaux aux ouvriers d’une mine de métaux conducteurs.
virgilefraisse.com

Virgile Fraisse
SEA-ME-WE (Troisième partie)

Projet en cours de production